garantie obseques rapatriement de corps

Un accident que l’on ne souhaite à personne

Vous connaissez probablement quelqu’un que le deuil a plongé dans une immense tristesse en raison d’un accident survenu à l’un de ses proches.
Plutôt que de vous remémorer les tristes moments vécus suite au décès de cette personne, nous préférons ici vous dire que :
– ce n’est pas parce que l’on souscrit une telle assurance que la malchance risque de se produire,
– ce n’est pas une fois l’accident survenu que l’on peut prendre une garantie contre ce risque,
– mais une chose est certaine : lorsque cela arrive, l’aide financière représentée par cette garantie est un véritable soulagement pour vous ou pour vos proches.

Lorsqu’il ne reste que le vide de l’absence d’un être cher provoqué par sa disparition, nous regardons autrement le reste du chemin qu’il nous reste à parcourir. Voilà les témoignages reçus de très nombreuses personnes se trouvant dans une situation similaire à celle de votre ami, de votre voisin ou d’une personne de votre famille une fois l’accident survenu.

Effectivement, en France ce sont environ 20.000 décès par an en raison d’accidents domestiques (c’est la première cause de décès chez les 1 à 4 ans), qui s’ajoutent aux quelques 4.000 décès liés aux accidents de la route lors de trajets personnels ou professionnels, ou encore plus de 500 accidents du travail qui sont mortels. Généralement les statistiques considèrent comme décès prématurés, un décès survenant avant l’âge de 65 ans. Le chiffre annuel des décès prématurés en France varie depuis une dizaine d’année entre 420 et 480.000 personnes. De nombreux progrès ont permis de faire évoluer les chiffres des décès prématurés depuis une vingtaine d’année. Malgré cela, on considère que les chiffres restent entre
1 personne sur 4 et 1 personne sur 5 qui décèdent avant l’âge de 65 ans, majoritairement les hommes. Les causes de ces disparitions sont accidentelles mais aussi liées aux problèmes de santé.

Parcours de vie

En souscrivant un contrat pour une famille composée de 2 enfants et de 2 conjoints, soit un total de 4 personnes, alors que le chef de famille a 34 ans, pour bénéficier d’une garantie de 4.000 euros, la cotisation annuelle sera de 90 euros auquel s’ajoutent des frais associatifs et de gestion (35 euros par an). Cela représente un budget mensuel par membre inférieur à 2 euros. En estimant que les enfants seront à charge pendant environ 20 ans, la dépense totale pour une sérénité d’esprit et une bonne anticipation des risques représente une somme totale de 1 800 euros.
Sur la même période de 20 années, ce sont environ 8,5 millions de personnes qui seront décédés prématurément d’un accident ou d’une maladie en France.

Demande d’une étude personnalisée : accéder au formulaire

Synthèse :
Sur 20 années, il y aura statistiquement environ 8,5 millions de décès prématurés. Accidents domestiques, de la route, du travail ou encore la maladie, de nombreux facteurs de risques ne doivent pas être ignorés.